Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Fin d’année scolaire : Quatre villages de la commune de Sourgoubila célèbrent (...)

Fin d’année scolaire : Quatre villages de la commune de Sourgoubila célèbrent l’excellence

LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO

lundi 10 juillet 2017

Avant de partir en vacances, les acteurs de l’éducation se réunissent pour des moments de convivialité et de partages, à l’occasion de la clôture de l’année scolaire. C’est le moment également de reconnaitre le mérite des élèves qui se sont le mieux illustrés par leurs résultats. Quatre écoles de différents villages de la commune de Sourgoubila dans la province du Kourwéogo étaient en union ce 8 juillet 2017. Koukin, Bagyiri et Taonsgo étaient réunis à Damsi pour se dire au revoir après neuf mois de labeur. La cérémonie a été parrainée par le député de la province, Kouama Raphael qui à l’occasion, a remis de nombreux cadeaux aux meilleurs élèves.

Fin d’année scolaire : Quatre villages de la commune de Sourgoubila célèbrent l’excellence

Une clôture commune des classes de quatre villages de la commune de Sourgoubila dans la province du kourwéogo. C’était le vœu des habitants de cette partie du territoire provincial. Et ce 8 juillet 2017, l’école de Damsi était le lieu de convergence des parents d’élèves, élèves, enseignants des villages de Koukin, Bagayiri, Taonsgo de la circonscription d’éducation de base de Sourgoubila 2.

Cette clôture en symbiose, selon les ressortissants de la commune est un message d’unité, de cohésion et de stimulation saine pour les élèves et enseignants. Il fallait également le faire, parce que les résultats des 4 écoles réunies au Certificat d’étude primaire(CEP), malgré les conditions difficiles d’études, sont en hausse. Presque 72% de taux de réussite à ce premier examen scolaire.

« Nous nous sommes sentis interpeller par ce qui se passe au village. Il fallait trouver des activités qui réunissent les fils et filles. L’histoire nous a liés, nous sommes sur la même terre et nous partageons les mêmes familles », a expliqué Joseph Ouédraogo, président de l’association des ressortissants des quatre villages. Pour lui c’est une première et c’est également l’occasion de célébrer l’ardeur des enseignants, les motiver, « leur faire donner plus, leur dire que nous sommes avec eux pour le bonheur de nos enfants… ».

« C’est un honneur de fêter l’excellence. Nous louons cette belle initiative et souhaitons qu’elle soit pérennisée pour une saine émulation », a répondu le directeur de l’école primaire publique de Damsi Idrissa Simporé.

Des lauriers pour les méritants

Le parrain de cette première clôture commune des classes dans les quatre villages de la commune de Sourgoubila, est le député de Kouama Raphael, natif de la province. En tant que leur représentant à l’hémicycle, il a noté qu’il était de son devoir d’être au côté des populations qui à travers cette initiative, magnifie la cohésion, indispensable au développement.

Comme un père éducateur, le député a interpellé les parents à suivre les enfants dans leur cursus scolaire. « Si vous confiez vos enfants aux enseignants et repartez-vous asseoir à la maison, vous aurez peut-être des enfants instruits et intellectuels, mais qui ne sont pas bien éduqués », leur a-t-il lancé. « Suivez les conseils des enseignants, accompagnez-les dans l’éducation des enfants aussi bien à l’école qu’à la maison », a poursuivi le parrain.

Les organisateurs ont remis des prix aux enseignants et aux meilleurs élèves. Tous les éducateurs des quatre villages ont reçu des présents, des sacs en cuir. Quant aux apprenants, ils ont été au total 120 au total à recevoir des fournitures scolaires et bien d’autres cadeaux. Le parrain a lui, remis des vélos aux quatre meilleurs élèves des quatre écoles primaires publiques des villages unis.

Des messages de sensibilisation pour que les parents envoient leurs enfants à l’école sans discrimination de sexe, sont autant de messages qui ont été véhiculés à travers des prestations d’artistes.

La cérémonie a aussi été l’occasion pour le corps enseignant de soumettre quelques doléances. Des tableaux de classe dégradés, des classes encore sous paillotes, l’électrification solaires des établissements, les logements des éducateurs. Ce sont autant de difficultés et préoccupation que vivent au quotidien ces enseignants, et exposé par Idrissa Simporé, directeur de l’école publique primaire de Damssi. Séance tenante, le député a promis quatre tonnes de ciment pour parer au plus urgent.
« Je suis aux anges… », a répondu le président de l’association des quatre villages.

L’inspectrice de la CEB/2, Zarata Ouédraogo a rappelé que les quatre écoles réunies font au total, 826 élèves (446 garçons et 382 filles) ; 20 enseignants pour 22 classes. C’est l’école primaire publique du village de Taonsgo qui accueillera la clôture commune de la fin des classes l’année prochaine.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Ziniaré
Soleil et nuages épars, Humididté : 74%
Max : °C
Min : °C

26°C
Soleil et nuages épars
Vendredi
Orage
20|27°C
Samedi
Orage épars
20|27°C
Dimanche
Soleil et nuages épars
21|31°C
Lundi
Orage épars
22|33°C
Mardi
Orage épars
21|32°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter