Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Plan régional de développement : Les membres de la commission ad’ hoc mieux (...)

Plan régional de développement : Les membres de la commission ad’ hoc mieux outillés sur la problématique

lundi 8 septembre 2014

La direction des politiques de population (DPP) a organisé un atelier de formation, les 27 et 28 Août 2014 à Ziniaré, au profit des membres de la commission ad’ hoc chargée de la relecture du plan régional de développement du Plateau Central. L’objectif visé était de renforcer les capacités des participants à la prise en compte des variables démographiques dans la planification du développement local. Durant donc deux jours, les participants ont pu approfondir leurs connaissances sur les différents concepts en population et développement. Le lancement des travaux a été fait par la président de la commission ad’ hoc Madame Bonkoungou Gisèle.

Plan régional de développement : Les membres de la commission ad’ hoc mieux outillés sur la problématique

« Intégrer la question de la population dans le plan de développement régional », c’est ce thème qui a valu la tenue de cet atelier de formation de la commission ad’ hoc chargée de la relecture du plan de développement régional du Plateau Central. La planification locale est un processus qui consiste à impulser et à organiser le développement à l’échelle locale. Dans cette dynamique, le Conseil Régional du Plateau Central a élaboré en 2010 un plan de développement régional (PRD) sur la période 2011-2015.

Malheureusement, des insuffisances et des difficultés sont rencontrées dans sa mise en œuvre. Selon donc les analyses effectuées sur le niveau de la prise en compte des phénomènes de population dans le PRD, il ressort que ces aspects n’ont pas suffisamment été intégrés. C’est pourquoi, le Conseil Régional du Plateau Central a entrepris la relecture de son PRD à un an de la fin de sa mise en œuvre afin de mettre en cohérence les interventions de tous les acteurs de développement.

A l’ouverture des travaux, Mme Gisèle Bonkoungou, la présidente de la commission, a souligné que« la formation vient à point nommé pour la commission car toute planification de développement qui ne tient pas compte de la dynamique démographique ne saurait atteindre les résultats escomptés et c’est pourquoi la présente session constitue une opportunité pour le Conseil Régional de conduire efficacement ce processus ».

La commission ad’ hoc étant chargée de vérifier la prise en compte effective des thèmes émergents dans le PRD dont les questions de population, Mme Bonkoungou s’est dit convaincue qu’au sortir de cet atelier, les participants seront mieux outillés pour ne pas perdre de vue les questions de population. Pour ce faire, elle les a invités à s’impliquer à fond dans les présents travaux afin d’atteindre l’objectif escompté.

M. Dané Abdoul Karim, de la direction des politiques de population, a souligné que cette formation permettra d’interpeller des planificateurs, les décideurs sur les variables démographiques notamment la fécondité, la migration, la mortalité et les interrelations que ces variables peuvent avoir sur le développement. Ces aspects doivent être pris en compte pour optimiser sur les résultats.

Durant deux jours, les participants ont eu droit à une série de communication sur les principaux concepts en population et développement, sur le niveaux de la prise en compte des questions de population dans les PRD de première génération, sur le plaidoyer en population et développement, sur la politique nationale de population 2010-2030, sur comment prendre en compte les thèmes émergeant dans le PRD et sur la méthodologie d’intégration population et développement.

En rappel, la population de la région du plateau central est passée de 438596 habitants en 1985 à 696372 habitants en 2006. Cette population se caractérise par une inégale répartition dans l’espace, une forte densité, une forte proportion de femmes, de jeunes de moins de 15ans, un solde migratoire négatif au détriment de la région, un fort taux de croissance très souvent en déphasage avec l’évolution au niveau infrastructurel. Toute chose qui rend difficile un accès adéquat des populations aux services sociaux de base.

La prise en compte de cette population dans le PRD est plus que nécessaire. Les deux jours de travaux ont ainsi permis aux participants de mieux comprendre les différents concepts en population et développement, de faire le rapport entre population et développement tout en s’outillant sur la méthodologie d’intégration des questions de la population dans les plans locaux de développement.

Honorine Sidnoma KIEMDE

AIB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Ziniaré
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter